Val Verzasca, le Tessin au fil de l’eau

Vous avez pu remarquer en parcourant mon blog que je suis une grande amoureuse du Tessin. Après une escapade du côte de Bellinzone ou encore de Lugano, me voici de retour dans le canton le plus méridional de Suisse pour un séjour au fil de l’eau. Vous me suivez au Val Verzasca ?

Val Verzasca

Vue sur la Verzasca à travers la forêt

Val Verzasca, ce nom ne vous est pas inconnu ? Normal ! Ce lieu fait beaucoup parler de lui. Et pour cause ! Dans un décor montagneux majestueux, coule une rivière verdoyante. La cristaline Verzasca se faufile entre les roches polies par le temps et son passage. Sa couleur d’une rare pureté a valu à la rivière le surnom de “Maldives de la Suisse”.

La rivière Verzasca coule entre les roches blanches

Si vous ne connaissiez pas encore cet endroit, je crois que je viens de capter votre attention. Vous êtes déjà en train de booker votre prochaine escapade n’est-ce pas ?! Vous auriez tort de ne pas le faire. Entre ses gorges profondes et ses bassins turquoises, la magie est présente du début à la fin de cette vallée où les eaux émeraudes serpentent à travers le paysage.

Le Val Verzasca est sans doute l’une des vallées les plus complètes. Le début de la vallée pour les aventuriers. Le fond pour les romantiques. Un joli mix pour un séjour réussi !

Lavertezzo

Vue sur Lavertezzo depuis le Ponte Dei Salti
La Verzasca et son eau émeraude à Lavertezzo

Le lieu emblématique de la vallée de la Verzasca est sans aucun doute le village de Lavertezzo, sa chapelle et surtout, son célèbre Ponte dei Salti. La rivière émeraude se faufile sous le pont en pierre à deux arcades pour une ambiance bucolique à souhait !

Vue sur la Verzasca depuis le Ponte dei Salti
Le Ponte dei Salti à Lavertezzo
Le Ponte dei Salti, le pont à double arche de Lavertezzo

Lorsque l’on descend au niveau de la rivière, c’est un lit de pierres et de piscines naturelles qui invitent à la baignade. Il est temps de plonger dans la Verzasca pour une étreinte glacée qui réveille ! Cette baignade dans les eaux glacées est magique et apaisante. La transparence de l’eau en est hypnotisante. Se sont ensuite les roches lissées par le temps et le tumulte des eaux qui m’accueillent et me réchauffent de la chaleur emmagasinée durant la journée.

La roche atypique du Val Verzasca, lissée par le passage des eaux et du temps
L'eau cristaline de la Verzasca

Le pont d’origine médiévale qui enjambe la rivière a malheureusement été partiellement détruit en 1868 mais fut reconstruit en 1960. Utilisé par beaucoup de personnes pour plonger dans les eaux de la Verzasca, le pont des sauts, en français, porte bien son nom. Mais attention, le fleuve est ses eaux cristallines ne sont pas sans danger. De nombreux panneaux de signalisation fournissent des instructions de sécurité à respecter pour une baignade sans encombre.

La Verzasca a une eau verte et transparente

La beauté des lieux n’est plus à prouver ! De ce fait, grand nombre de visiteurs y passent chaque jour. Pour bien profiter du coin, il vaut mieux privilégier une visite tôt le matin ou en fin de journée.

Randonnée de Corippo à Lavertezzo

Sur le chemin de randonnée entre Corippo et Lavertezzo
Lavertezzo, le village le plus connu du Val Verzasca

Pour découvrir Lavertezzo, je suis partie de Corippo pour une petite randonnée de 45min. Une jolie marche sans difficulté à l’abri de la forêt et qui longe la Verzasca. La rivière se veut comme un guide. Sa couleur émeraude interpelle mon regard par-ci par-là à travers les branches.

Canyoning à Corippo
  Premier toboggan du canyoning de Corippo

Qui dit rivière et gorges dit forcément canyoning. Dans le Val Verzasca, c’est à Corippo que cette activité peut être pratiquée. Que vous soyez débutant, ou confirmé, vous pourrez vous faire plaisir! 

Canyoning dans les gorges de Corippo

Le point de rencontre avec notre guide de Purelement est fixé au pont en bas du village de Corippo. Nous récupérons notre matériel, une fois prêts, il est temps de se mettre en route. Pour débuter, nous commençons par une petite marche de 15 minutes. En montée, histoire de nous échauffer ! Nous traversons Corippo, village le moins peuplé de Suisse, pour ensuite arriver au point de départ du canyoning.

Après le briefing de sécurité et un petit exercice de descente en rappel, il est temps de se jeter à l’eau ! Et ce n’est pas juste une expression. Le tour commence immédiatement par un toboggan de 10 mètres. Et là ! Wow ! Quelles sensations ! Le ton est donné ! Mais pas de panique ! Tous les sauts et toboggans sont facultatifs et peuvent être évités.

C’est parti pour l’aventure canyoning !

Ensuite, nous nous enfonçons lentement dans le canyon. Ce dernier se ressert de plus en plus jusqu’à atteindre moins de 2 mètres de large. J’enchaîne les sauts, les rappels et les toboggans dont le plus haut va jusqu’à 15 mètres. Sensations garanties ! Pendant 1h30 je m’amuse comme une enfant dans l’eau. J’ai les yeux grands ouverts et j’observe tout ce qui m’entoure. Je bois toutefois un peu la tasse aussi.

Du rappel, des toboggans, des sauts ! Le canyoning de Corippo est riche en emotions

La végétation qui m’entoure est non seulement sauvage mais également si dense. En effet, je ne connais pas la Costa Rica, mais ça serait l’ambiance de jungle que j’imagine. J’ai d’ailleurs entendu dire que Corippo était surnommé Costa-Rippo. Ça sonne bien vous ne trouvez pas ?

Les paysages des gorges de Corippo sont de toute beauté

Après un dernier toboggan, c’est déjà la fin. Je n’ai pas vu le temps passer. Le paysage dont je suis témoin est presque lunaire. Notre guide explique que l’eau est actuellement extrêmement basse et qu’il peut arriver qu’elle soit 40 mètres plus haut. J’ai de la peine à l’imaginer ! 

En conclusion, ce canyon reflète pleinement la beauté du Val Verzasca, avec ses falaises, ses piscines vert émeraude et sa végétation si particulière. Le canyon de Corippo est autant idéal pour tous, même pour les familles. Car à chaque obstacle, il y a la possibilité de descendre en rappel.

Cascade La Froda

Cascade la Froda, la cascade du fond du Val Verzasca

L’eau est toujours présente dans le Val Verzasca, et ce même si vous vous aventurez au fin fond de la vallée. À Sonogno, juste après le village, se trouve une magnifique cascade : La Froda. Je m’y suis rendue après le souper, il était un peu tard. Le soleil déjà couché, il ne restait que quelques lueurs. J’ai toutefois quand même pu admirer cette magnifique cascade qui m’a donné qu’une envie : REVENIR !

Val Osura

L'Osura, l'un des affluents de la Verzasca

L’Osura est un affluent de la Verzasca. Ce court d’eau est long d’environ 11 kilomètres et traverse le Val d’Osura. Si vous souhaitez vous rendre dans un coin de la vallée encore un peu confidentiel et éviter la foule de Lavertezzo c’est ici qu’il faut vous rendre.

Les jolies maisons en pierre du village de Brione Brione, un village tout en pierres et fleurs

Baignade à Bolastro

Instant baignade à Bolastro où l'eau est toujours aussi transparente

Au départ de Brione, je suis la petite route qui part en direction du Val d’Osura. Pendant 45 minutes de marche, j’admire à ma gauche la rivière en contrebas, qui se dissimule sous les arbres. Et à ma droite, les maisons en pierre, tradition du Tessin.

Le calme et le charme du Val Osola La rivière Osula serpente entre les roches proche de Bolastro Le calme règne au bord de la rivière à Bolastro

À Bolastro,  l’eau cristalline est là. Une jolie piscine naturelle au pied d’un pont n’attend que nous. L’eau est un peu plus froide ici, mais nous sommes seuls au monde (enfin, nous étions 5 en tout, donc rien à voir avec la cinquantaine de personnes à Lavertezzo). Les roches éparpillées semblent avoir été jetées du haut des montagnes par des géants imaginaires. L’endroit est féerique. Il y règne une atmosphère si apaisante. 

Rencontre avec u chamois sur la route en direction de Bolastro
La nature proche de Bolastro est merveilleuse: cascade, papillons... la sérénité règne

C’est ici que je passe une bonne partie de la journée. Entre baignade dans les eaux transparentes et bronzette sur les rochers brûlants.

Lac Majeur

En bateau sur le Lac Majeur, vue sur les îles Brissago

Le Lago Maggiore, Lac Majeur, c’est la destination finale de la Verzasca. La rivière émeraude vient s’y jeter après la barrage rendu célèbre par le film de James Bond : Golden Eye. Situé à 193 mètres au-dessus du niveau de la mer, le lac Majeur est le point le plus bas de Suisse. Sur ses rives règne un climat méditerranéen.
 Balade en bateau sur le Lac Majeur
La vie à bord d'une croisière sur le Lac Majeur

Les vues sur le Lac Majeur lors d'une croisière en bateau sont magnifiques

Les jolis villages s’y succèdent tels que : Locarno, Ascona que j’ai eu l’occasion de visiter dont les lidos invitent à la baignade. Le lac est embrassé par les palmiers qui le bordent au premier plan, puis les montagnes. Une atmosphère particulière et atypique qui donne tout son cachet à la région.

Îles Brissago

Les îles Brissago sur le Lac Majeur
Arrivée en bateau sur les îles Brissago
Isole di Brissago, arrivée en bateau

L’on compte 11 îles sur le Lac Majeur, dont deux sont situées au Tessin : les îles Brissago. On retrouve sur les îles Brissago l’unique jardin botanique insulaire de Suisse. Le climat de la région a permis de cultiver des plantes typiquement méditerranéennes mais également des régions subtropicales des cinq continents.

L’histoire du jardin botanique

Le Palais de l'île de Brissago

On doit la création du jardin botanique sur l’île de San Pancrazio à la Baronne Antoinette de Saint Léger. Pendant des années, cette dernière travailla d’arrache-pied pour enrichir son jardin d’espèces provenant des quatre coins du globe.

Le bain romain du Jardin botanique de Brissago

Après la Première Guerre Mondiale, la Baronne russe se voit contrainte de se séparer de ses îles. C’est un riche marchand de Hambourg qui en 1927 devient le nouveau propriétaire des lieux, Il y construit le palais que l’on peut encore admirer aujourd’hui mais également le bain romain, l’orangerie et la darse.

Visiter le jardin botanique

Lors de votre visite des îles Brissago, je vous recommande fortement de prendre part à l’une des visites guidées du jardin botanique. La guide qui m’accompagnait était une indubitable passionnée. Elle m’a conté l’histoire de l’île, parlé de différentes plantes, de leurs bienfaits, provenance et même des plantes dangereuses. Cette visite était réellement passionnante et très enrichissante.

L'allée de bambous du jardin botanique de Brissago est impressionnante Festival de fleurs au jardin botanique de Brissago Les fleurs en plein éclosion au jardin botanique de BrissagoLa végétation est dense au jardin botanique

Au fur et à mesure de la balade sur l’île, je passe d’un monde à l’autre. Un saut de puce entre les continents. Se promener dans ce jardin c’est réaliser un véritable tour du monde version botanique. J’ai tout simplement adoré ! Les plantes sont somptueuses. Lors de ma visite au moins de juin, j’ai assisté à un festival de couleurs ! Sans parler des magnifiques vues sur le Lac Majeur et les montagnes environnantes.

Vue sur le Lac Majeur depuis BrissagoLe Lac Majeur, les palmiers, le paradis Détails sur le jardin botanique de Brissago

Plus d’informations sur le jardin botanique des îles Brissago

Brissago Blue

Vue sur les îles Brissago et la ville d'ancona

En 2022, Ticino Turismo s’est associé à Pantone Color Institute pour créer le concept «Colori del Ticino». L’idée derrière ce nom est plutôt simple : Est-il possible d’associer une couleur à chaque région du Tessin ? Ce projet a été mené à l’aide de l’intelligence artificielle et de l’architecte Eleonora Castagnetta. Des milliers d’image publiées sur les réseaux ainsi que les hashtags les plus utilisés ont été analysées et on servit de base pour définir les 5 couleurs du Tessin.

Les vues du jardin botanique de Brissago sont riches et variéesLes eaux turquoise de Brissago, donnent comme un air de vacances

Durant mon séjour, j’ai pu vivre l’expérience Brissago Blue. Une teinte bleue brillante, rafraîchissante et qui fait immédiatement penser aux eaux cristallines qui entourent les îles Brissago. Brissago Blue est un appel à l’évasion !

Découvrez la vidéo de la campagne ci-dessous :

Mon carnet d'adresses du Val Verzasca

Corippo Albergo Diffuso

Vue sur le village le moins peuplé de Suisse : le village de Corippo

Durant ce séjour tessinois, j’ai séjourné dans le village de Corippo. Plus précisément au Corippo Albergo Diffuso. Corippo est connu pour être le village le moins peuplé de Suisse, mais est également l’un des rares villages du Tessin à être habité en permanence. Les maisons en pierre et les toits en granit sont typiques de l’architecture locale.

Le clocher de l'église du village de Corippo Les allées du village de Corippo

Fondazione Corippo 1975

Le concept de Corippo Albergo Diffuso, un hôtel réparti dans tout le village

Ce tout petit village tessinois était presque à l’abandon. C’était sans compter sur la Fondazione Corippo 1975 qui a décidé de transformer le village en un Alberto diffuso. Que l’on pourrait traduire littéralement par hôtel répandu. Le concept de ce projet innovant est de rénover les maisons existantes dans le village pour les transformer en chambres d’hôtel. Ainsi, le patrimoine tessinois se voit sauvegardé.

Les maisons en pierre sont typiques du TessinLes maisons biscornues en pierre de Corippo font tout le charme du village

Corippo Albergo Diffuso

La façade de la réception du Corippo Albergo Diffuso

Dès que l’on arrive à Corippo c’est vraiment comme si l’on faisait un bon dans un autre siècle. Les maisons traditionnelles, toutes de pierres et de granit sortent vraiment d’une autre époque, mais qu’est-ce qu’elles sont belles ! Je me voyais bien propriétaire d’une petite maison par ici. Le charme pittoresque de l’endroit m’a directement plu !

Les chambres simples, mais confortables du Corippo Albergo Diffuso La réception du Corippo Albergo Diffuso Les plats cuisinés par Jérémy au restaurant de Corippo sont un pur régal

Séjourner dans l’hôtel village répondant au doux nom de Corippo Albergo Diffuso est une expérience des plus authentiques. Les maisons ont été rénovées de façon à pouvoir accueillir des chambres d’hôtel. Mais pour réaliser cela, il a fallu une grande réflexion pour ne pas avoir du matériel trop lourd. L’intérieur est donc minimaliste, mais très fonctionnel et confortable. Le cahier des charges demandait de garder au maximum les éléments d’origine. Cela a largement été respecté. On retrouve par exemple quelques crochets et clou autour des fenêtres qui nous ont été très pratique pour surprendre 2-3 affaires.

Le Corippo Albergo Diffuso c’est un retour aux choses simples et essentielles. La nature sauvage de la vallée et le calme m’ont permis de me ressourcer comme il fallait. Il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour se sentir totalement dépaysé. La preuve, à quelques pas en dessous du village, se trouve un très joli moulin, puis une magnifique cascade où il est possible de se baigner.

A deux pas du village, la jolie cascade de Corippo Sur le chemin entre la cascade de Corippo et le moulin Un joli moulin se cache un peu en contrebas de Corippo

Bienvenue à Costa-Rippo, la jungle tessinoise 

Un petit air de Costa Rica à Corippo

Désirée, Jeremy, Ernesto & Zorro

Désirée, Jérémy et Ernesto vous accueillent au Corippo Albergo Diffuso

La tenue de Corippo Albergo Diffuso est une histoire de famille.  Ce sont Désirée, Jeremy, leur fils Ernesto et sans oublier Zorro, l’adorable chien, qui vous accueillent les bras ouverts. Le couple franco-romand, établi au Tessin depuis plusieurs années a déjà une riche expérience autant en Europe qu’en Amérique du Sud. Ils ont de ce fait un grand nombre d’anecdotes à raconter et sont d’excellents conseils en ce qui concerne les visites de la région. J’ai passé d’agréables moments à discuter avec eux et à voir le petit Ernesto se balader tout sourire.

Réservez votre séjour hors du temps au Corippo Albergo Diffuso

Les Grottos

Grotto Efra à Sonogno, charmante terrasse au fond de la vallée

Les Grottos sont les restaurants typiques du Tessin. Des bâtisses rustiques, souvent situées dans des zones ombragées, ils servaient à l’époque de “frigos”. Aujourd’hui, ils ont été transformés en restaurants servant des plats locaux comme de le charcuterie, risotto, polenta… Pour vivre un séjour authentique, c’est un passage obligé !

Grotto America

Grotto America, ancien lieu de rencontre des tessinois en partance pour les USA

Ce magnifique Grotto doit son nom au fait qu’il était le lieux de rendez-vous des personnes qui attendaient la caravane pour se rendre au port de Gênes, puis aux Etats-Unis à l’époque de la ruée vers l’or. Cet établissement est tenu par une famille d’immigrés tessinois qui fit fortune outre Atlantique. Une fois rentrés de leur voyage, ils achetèrent le Grotto et décidèrent de le rebaptiser America,  en souvenir de leur départ.

Plats traditionnels tessinois

Via ai Grotti 71, 6652 Ponte Brolla, www.grottoamerica.ch

Grotto Efra

Se régaler de polenta et d'une bière locale sur la terrasse du grotto Efra

Situé tout au fond du Val Verzasca, à Sonogno, Grotto Efra, propose de délicieux plats à base de polenta. Je pense que c’est la meilleure que j’aie pu déguster. Polenta avec boeuf braisé, nature, ou encore avec du gorgonzola fondu… Un pur régal ! La grande terrasse ombragée est très accueillante autant de jour que de nuit.

 

Envie d’autres découvertes au Tessin ? Lugano, Morcote ou encore Ascona ?
Mes autres articles vous attendent.

 


Ce reportage a été réalisé en collaboration avec Ticino Turismo. Je remercie toutes les personnes qui ont participé à ce voyage au Tessin, pour votre professionnalisme et amour pour votre région. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes.

Écrit par
Plus de Valentine
Auvergne Rhône-Alpes, 5 jours dans la région
La France a encore bien des secrets à me révéler. Une région...
Lire la suite