Mirage Gstaad, entre reflet et réalité au coeur du Saanenland

Au plein milieu d’un pâturage du Saanenland, entre Gstaad et Schönried, se trouve une curieuse construction faite de miroirs : le Mirage Gstaad de l’artiste américain Doug Aitken. Cette oeuvre atypique se veut vivante et évolue en permanence en fonction de ce qui l’entoure. L’environnement et la météo se reflétant sur les miroirs font du chalet la représentation parfaite du mouvement perpétuel.

Mirage Gstaad est présent depuis février 2019 sur le pâturage. L’oeuvre rencontre un tel succès que sa présence a déjà été prolongée deux fois. Si vous n’avez pas encore découvert cette maison qui joue à cache-cache dans la nature, vous avez jusqu’à fin mars 2021 pour le faire.

C’est en janvier, que je me suis rendue à la découverte de Mirage Gstaad avec Sabine de Chicandswiss. Deux blondes en vadrouille dans le canton de Berne. Ça promet !

Miroir, mon beau miroir

La maison miroir se trouve sur le chemin de randonnée entre Gstaad et Schönried. Elle peut être atteinte uniquement à pied. Pour admirer l’oeuvre, il n’est cependant pas nécessaire de réaliser la randonnée entre les deux villages. Vous pouvez vous parquer soit à Schönried soit à Gruben et l’atteindre en 15-20min seulement.


Arrivées à l’entrée du pâturage, recouvert de neige, nous distinguons très légèrement Mirage Gstaad au loin. La maison se fond vraiment parfaitement dans le décor. C’est impressionnant. Sur place, il n’y a presque personne. Nous sommes seules face à nos reflets. Attention, pour cela il vous faudra partir tôt et si possible éviter le week-end.


Après avoir admiré la face avant de l’oeuvre, nous pénétrons à l’intérieur et nous retrouvons dans un labyrinthe de reflets psychédéliques. Nous avons face à nous de multiples Sabine et Valentine. Déjà qu’une de chaque suffit ! On est pas sorties de l’auberge. Ahahaha !



Nous passons d’une pièce à l’autre, toujours suivies de nos doubles. La lumière joue avec les miroirs, se réfléchissant ci et là créant une atmosphère presque onirique. Nous voyons au loin de nombreuses personnes en chemin pour Mirage Gstaad. Nous profitons encore d’être presque seules au monde pour admirer l’oeuvre de l’extérieur et quittons les lieux alors qu’il devient presque bondé. Au final, je ne le répéterais jamais assez, il faut donc se lever tôt !

 

Informations

L’oeuvre est à admirer jusqu’à fin mars 2021.

Toutes les informations sur l’oeuvre de Doug Aitken se trouvent ici.

Où se garer

L’accès peut se faire depuis Gruben ou Schönried. Vous pouvez vous garer aux gares des deux villages. Depuis Gruben, il faut compter 15 minutes de marche et 20 minutes depuis Schönried.

 

On se retrouve sur Pinterest?

Vous êtes sur Pinterest ? Epinglez cet article !

   

 

 

Écrit par
Plus de Valentine
Fjaðrárgljúfur, canyon islandais
Et oui, en Islande on trouve de tout! Même des canyons! L’accès...
Lire la suite