De Rouen à Deauville, road trip en Normandie

Début octobre, je suis partie une nouvelle fois à la découverte d’une région française. Cette fois-ci, direction la Normandie pour un itinéraire de cinq jours organisés par Atout France et Normandie Tourisme dans le cadre de leur initiative #Francemeetsgreen sur les voyages durables. 

Dans cet article, je vais vous partager mon itinéraire, ainsi que les activités testées que je vous recommande. Si vous avez envie d’en savoir plus sur Jeanne d’Arc, de déguster du cidre, de séjourner dans un hôtel de charme. Alors continuez votre lecture !

Rouen

J’arrive à Rouen, la capitale de la Normandie, en train, après un changement à Paris. Rouen est surnommée la “ville au cent clochers”. Je comprends rapidement pourquoi lorsque je me balade dans son centre-ville piéton. Il y a des cathédrales, églises et des chapelles à chaque coin de la ville. Ces paysages ont d’ailleurs servi d’inspiration à de nombreux peintres impressionnistes dont Monet. Mais la renommée de la ville ne tient pas uniquement à cela.


En effet, bien avant la peinture impressionnisme, Rouen fût le théâtre d’une des histoires les plus connues de France : Jeanne d’Arc. C’est dans le château de Rouen que cette dernière est retenue captive puis brûlée vive sur la place du Vieux Marché.

Aujourd’hui, petite ville touristique, Rouen était à l’époque médiévale l’une des villes les plus prospères. Sa situation au bord de la Seine lui a permis de prendre part à de nombreux commerces dont celui du textile. L’histoire architecturale de ville est d’ailleurs très riche pour cela. Entre les maisons à colombages et les cathédrales gothiques, il y a de quoi être fasciné.

Les choses les plus importantes à voir et à faire à Rouen



  • Aller voir “Le Gros Horloge” – la tour de l’horloge (vous pouvez aussi monter à son sommet !)
  • Flâner dans la ville historique et admirer les maisons à colombages
  • En apprendre plus sur la légende de Jeanne d’Arc grâce à l’Historial Jeanne d’Arc qui raconte l’histoire de la martyre à travers des reconstitutions et projections
  • Tenter de vous échapper du Donjon de Rouen grâce à un Escape Game
  • Entrer dans l’impressionnante cathédrale de Rouen
  • Visiter l’Église Sainte-Jeanne-d’Arc à l’architecture moderne mais dont les vitraux colorés sont issus de l’ancienne église Saint Vincent datant de la Renaissance

Rouen - Le carnet d'adresses

Hôtel Dieppe 1880 Rouen Best Western Plus

À Rouen, j’ai séjourné à l'”Hôtel Dieppe 1880 Rouen Best Western Plus” qui est situé juste en face de la gare. Les chambres sont spacieuses et rénovées récemment. Son emplacement proche de la gare permet d’y accéder facilement, mais je pense qu’il y a également d’autres adresses de charme à découvrir plus proche du centre-ville.

Où manger à Rouen ?

Restaurant In Situ, 35 Rue Jean Lecanuet 
Hygge, 15 Rue Sainte-Croix-des-Pelletiers 

Pennedepie

Pennedepie se trouve juste à côté de la très charmante ville de Honfleur dont vous avez sûrement entendu parlé mais que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de visiter durant ce séjour. Ce sera pour une prochaine fois.

Manoir d’Apreval

L’un des symboles de la Normandie est très certainement la pomme. On trouve plus de17 variétés de pommes sur les terres du Manoir d’Apreval. Du fruit, en découle tout un tas de produits. Les plus connus : le cidre et le calvados. Un séjour en Normandie ne peut donc se faire sans passer par une cidrerie pour déguster ces boissons typiques et avoir un goût authentique de la Normandie.

C’est au Manoir d’Apreval que j’ai vécu cette expérience et dégusté pour la première fois du Calvados.

Le Manoir d’Apreval est un domaine familial au cœur du Pays d’Auge. Victor Revillon s’installe au début du 20ème siècle et développe autour du Manoir d’Apreval une exploitation cultivant plusieurs espèces végétales différentes. C’est à la fin du siècle que Flavie Revillon (petite fille de Victor) et sa fille, Agathe Letellier, décident de se spécialiser dans la culture de pommiers et la production cidricole biologique. Aujourd’hui, c’est Agathe qui est à la tête de l’entreprise familiale et qui nous fait découvrir le domaine et ses différents produits : allant de différents Cidres et Calvados en typicité Pays d’Auge au Pommeau de Normandie en passant par le Vinaigre de cidre et le Jus de Pomme.

Je découvre les coulisses de la fabrication du cidre et que pour produire ce dernier, tout comme le vin, il nécessite un certain savoir-faire. Il y a des étapes à bien respecter et tout commence avec la maturité parfaite des pommes.

Les Jardins de Coppélia

A quelques minutes de Honfleur et de la cidrerie Manoir d’Apreval, se trouve “Les Jardins de Coppelia”, mon hébergement coup de cœur de ce séjour. Le bâtiment semble tout droit sorti d’un conte de fées pour enfant. J’y vois l’étrange mais complémentaire mélange entre la chaumière de Blanche-Neige et le Château d’Harry Potter. A peine arrivée devant l’hôtel, je suis sous le charme, et ce même sous une pluie battante. 


A l’intérieur, l’atmosphère est chaleureuse, la décoration et les couleurs choisies sont ultra cosy et donne envie de se blottir près du feu de cheminée avec un délicieux cocktail réalisé à base de produits de la région. L’hôtel possède une piscine extérieure, un espace spa ainsi qu’un restaurant. Je repense encore à ces œufs brouillés que j’ai mangé au petit-déjeuner : les meilleurs de ma vie.

Les Jardins de Coppelia travaillent avec des producteurs locaux, et tiennent à mettre en avant les produits de saison et les produits issus de cultures biologiques. J’ai beaucoup apprécié le fait qu’avec l’aide d’une association ils recyclent les savons usagés pour en créer de nouveaux.

Deauville

Pour terminer ce séjour normand, je rejoins la côte atlantique pour visiter l’une des plus emblématiques stations balnéaires : Deauville. C’est à la mode des bains de mer que l’on doit la création de Deauville. Rapidement, cette nouvelle station balnéaire devient le lieu de vacances de la haute société parisienne et se voit surnommée le « 21e arrondissement de Paris ». On ne s’ennuie pas à Deauville. Entre casino, courses de chevaux et shopping, sans oublier son immense plage et ses parasols colorés.

Les choses les plus importantes à voir et à faire à Deauville

  • Se promener le long de la célèbre promenade des Planches et lire tous les noms des célébrités
  • Monter au sommet de la plateforme d’observation au sommet des deux Belvédères
  • Louer des vélos électriques chez “Jean connaît un rayon” et partir explorer la station balnéaire
  • Découvrir le lieu culturel “Les Franciscaines”
  • Faire une visite guidée de la “Villa Strassburger “

La promenade et plage de Deauville

Deauville est également connue pour son festival du film américain qui a lieu dans la ville tous les ans. De cet événement, en a découlé Les Planches. La promenade au bord de l’océan bordée de cabines de plage où figurent les noms d’acteurs et réalisateurs venus à Deauville.


Au centre de la plage de Deauville, entre ciel et terre, se découpe de l’horizon une cabane de sauveteurs. Je pense que ça doit être l’élément présent à Deauville qui est le plus photographié. Et il y a de quoi ! Cette cabine est tellement photogénique. Je crois bien que je l’ai admirée sous tous les angles.


En été, la plage est prise d’assaut, mais durant mon voyage début octobre, il n’y avait presque personne. J’ai d’ailleurs pu profiter d’un magnifique coucher de soleil presque seule au monde.

Les Franciscaines

C’est dans un bâtiment datant de 1876 qui était à l’origine une congrégation de sœurs franciscaines qu’a ouvert le nouveau lieu culturel : Les Franciscaines. Dans un espace de 6500m2 l’on retrouve une médiathèque, un musée, un auditorium (celui-ci se situe dans l’ancienne chapelle), un fan lab, une cafétéria, une boutique, un atrium et même un musée. Des espaces différents, complémentaires, qui interagissent entre eux et crée ce lieu unique. Et c’est sans parler de l’architecture qui est juste sublime !

La Villa Strassburger

Construite en 1907 à la suite d’une commande du Baron Henri de Rothschild (qui était un grand amateur de courses de chevaux), la Villa Strassburger est extravagante des sols au plafond. Elle ne se visite que sur rendez-vous, mais je vous promets que l’expérience vaut le coup. A l’intérieur, la villa a conservé son charme d’antan. On y trouve le mobilier d’époque, sa décoration, ses bibelots ainsi que de nombreux tableaux de chevaux. Ouvrez l’œil, vous pourrez peut-être repérer d’ancien appareils électroménagers, comme un aspirateur, révolutionnaire à l’époque.


La demeure en impose de l’extérieur. Les nombreux éléments architecturaux tels que des tourelles et bow-windows y sont pour beaucoup. Un vaste parc où sont plantés des pommiers entoure la villa. Nous avons d’ailleurs eu l’opportunité durant notre visite de participer à la plantation d’un nouveau pommier.

Deauville - Le carnet d'adresses

Hôtel Barrière Le Royal

Les hôtels sont nombreux à Deauville. J’ai eu la chance de séjourner dans l’un des plus beaux : l’Hôtel Barrière Le Royal. Tout droit sorti d’un film de Wes Anderson, l’imposant bâtiment aux tons rouge et blanc domine le bord de plage. A l’intérieur, velours rouge et détails dorés sont les dominantes et rappelle le positionnement haut de gamme de l’hôtel. Je suis plutôt du genre à préférer les petits établissements, mais j’avoue que l’emplacement de celui-ci était idéal.

Où manger à Deauville ?

La Verrière, Place du marché – 7 rue Breney 

Expériences gastronomiques normandes

Cours de cuisine végétarienne biologique


À environ 1 heure au sud de Rouen, plus précisément à Conches-en-Ouche, Mariane Guais nous reçoit dans son ancien moulin à eau. Elle organise ici des cours de cuisine intitulé “Je cuisine mon jardin” où elle partage ses connaissances et son savoir-faire en matière de cuisine biologique et végétarienne. Légumes anciens, fleurs comestibles… le tout récolté dans le jardin potager et floral de Mariane sont mis à l’honneur dans les plats qu’elle préparer durant ses ateliers. Un moment de partage, de bonne humeur et de gourmandise !
 

Quelques mots sur le voyage durable et responsable

Le thème de ce voyage était une interrogation sur le voyage durable et responsable. Tout au long du séjour, l’idée était d’avoir le voyage le plus durable possible. Du voyage en train au déplacement en voiture électrique, en passant par des hébergements ayant mis en place des procédures spécifiques à l’écologie et aux restaurants cuisinant des produits locaux et de saison… Il y a tout sortes d’aspects à prendre en compte lorsque l’on parle durabilité. 

Ce reportage en Normandie a été réalisé en collaboration avec Atout France et Normandie Tourisme. Je remercie toutes les personnes qui ont participé à ce voyage, pour votre professionnalisme et amour pour votre région. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes.

 

Écrit par
Plus de Valentine
Le Palm Hotel & Spa, un havre de paix à la Réunion
Il fait déjà nuit depuis un petit moment quand nous arrivons au...
Lire la suite