Une journée avec le PASS Saint-Bernard

Par un beau dimanche d’automne, c’est une nouvelle région que je suis partie découvrir : Le Pays du Saint-Bernard. Oui, oui ce gros chiens des montagnes ! Une journée rythmée avec les activités que propose le Pass Saint-Bernard pour un maximum de fun. Suivez-moi !

10h – Télésiège de la Breya

C’est au départ du télésiège de la Breya que ma journée avec le PASS Saint-Bernard commence. En effet, j’embarque sur le télésiège qui est compris à l’intérieur du PASS et c’est parti ! Plus je prends de la hauteur, plus le panorama se développe. Derrière moi, Champex, son lac, et toute la chaîne de montagnes m’offrent un magnifique spectacle. 

11h – Tyroliennes Woufline

Arrivée au sommet, je suis les panneaux indiquant l’emplacement des tyroliennes Woufline pour lesquelles le PASS Saint-Bernard offre un rabais parmi tout une sélection d’autres activités. En deux minutes, me voilà au container décoré au nom de Woufline et au départ des Tyroliennes. La Team Woufline m’équipe d’un baudrier et d’un casque avant de m’expliquer le fonctionnement des tyroliennes et de me donner les informations liées à la sécurité. 
 

Fin prête, je me positionne sur la plateforme de départ. Les mousquetons bien en place, je suis prête pour une descente aérienne et le plein de sensations fortes. Il est temps de souffler un bon coup, de prendre mon élan et de me jeter dans le vide. Je vole au-dessus de la combe sur 540 mètres. Le panorama est splendide. Pendant que je file à toute allure, je peux admirer tout le Bas-Valais (malheureusement le Lac Léman se cache sous les nuages). Je regarde à droite, à gauche, devant mais aussi en dessous de moi. L’impression de voler est géniale !

La plateforme d’arrivée se présente devant moi, une fois sécurisée, je détache les mousquetons. Ensuite, une marche d’environ 10 minutes permet de rejoindre la deuxième tyrolienne qui va me ramener au point de départ. La marche n’est pas compliquée, mais il vaut mieux regarder où l’on pose ses pieds car la roche peut vite devenir glissante.

Le retour se fait sur une longueur de 420 mètres et permet cette fois-ci d’admirer le massif des Combins qui culmine à plus de 4300 mètres.

Informations :

Woufline à la Breya, c’est 2 tyroliennes alpines situées à 2200 mètres d’altitudes pour une longueur totale de 1040m (une fois 540 et 520 mètres). À elles deux, ces tyroliennes forment la plus longue de Suisse romande. Rien que ça !

Retrouvez toutes les informations sur les Tyroliennes Woufline qui font parties du PASS Saint-Bernard

12h – Restaurant de la Breya

Après avoir volé comme un oiseau et fait le plein de sensations grâce aux tyroliennes Woufline, il est temps de redescendre à l’arrivée du télésiège pour rejoindre le Restaurant de la Breya. Le soleil est avec nous et nous permet de nous installer sur la terrasse avec vue sur tous les sommets environnants. Je m’amuse avec l’application Peak Finder à essayer de deviner le nom de chacun (j’ai encore du travail pour reconnaitre toutes ces montagnes !).

Le restaurant propose des spécialités culinaires de la région. On retrouve donc la traditionnelle et délicieuse raclette valaisanne (je me suis régalée !). Mais également des plats moins connus comme la soupe frite. Non, il n’y a pas de frites qui trempent dans la soupe, même si c’est bien ce que l’on pensait au départ. Il s’agit en fait d’un plat d’époque composé de dés de pains cuits, de fromage à raclette, d’oignons frits et d’un succulent bouillon qui vient lier tous les éléments. Ce n’est visuellement pas très appétissant, mais c’est un régal !

15h – Gorges du Durnand

Une fois repus, il est temps de continuer notre journée rythmée par les activités du PASS Saint-Bernard. Depuis le sommet de la Breya, il est possible de redescendre en trottinettes tout terrain. Le temps nous faisant défaut, nous redescendons en télésiège. Il faudra donc revenir pour découvrir cette activité.

Nous reprenons la voiture pour nous rendre seulement quelques kilomètres plus loin à l’entrée des Gorges du Durnand. Un petit passage au restaurant pour récupérer le ticket (qui est compris dans le PASS Saint-Bernard), nous passons le tourniquet d’entrée et nous nous retrouvons sur une passerelle en bois qui mène directement dans les Gorges.

La traversée des gorges n’est pas très très longue, mais elle est vraiment impressionnante ! Sur 1km s’étend une passerelle en bois avec de nombreux escaliers (il y a exactement 330 marches !) ainsi que de pont suspendu au-dessus de la rivière. Dès le point de départ, on s’enfonce rapidement dans les gorges. Les parois rocheuses nous entourent. Sous nos pieds, l’eau du Durnand bouillonne et se fracasse bruyamment contre la roche. Ce n’est pas moins de 14 cascades qui se succèdent dans les gorges et se détachent par leur clarté des falaises sombres. Le ciel au-dessus de nos têtes se fait de moins en moins visible au fur et à mesure que les parois se resserrent autour de nous.

À un moment un escalier sans fin m’a vraiment coupé le souffle. Vu d’en bas il semblait se tordre dans tous les sens pour mener vers le ciel. J’ai immédiatement pensé aux escalier d’Harry Potter.

Une fois arrivé en haut des Gorges du Durnand, on revient au point de départ à travers la forêt, par un petit sentier. Il faut compter environ 1h pour faire la balade dans les Gorges et le retour par la forêt.

Informations :
  • Ouverture : Les gorges sont ouvertes tous les jours de 9h à 18h, de fin mai à fin octobre. 
  • Prix : 9 CHF par personne, à payer au restaurant ou inclus dans le PASS Saint-Bernard.
  • Distance et durée : La boucle fait environ 1,5km et il faut compter 1 heure 
  • Si vous êtes sujet au vertige, mieux faut peut-être ne pas tenter l’expérience. Le vide est en effet présent tout du long de la balade.

Le Pass Saint-Bernard

Le Pass Saint-Bernard, c’est le bon plan si vous avez prévu plusieurs jours dans la région ou si vous souhaitez y venir plus d’une fois dans l’année. En effet, le pass donne un accès annuel à plus de 15 activités, ski mais aussi transports publics. Il donne également accès à CHF 800.- d’avantages sur d’autres activités.

Parmi les activités comprises, on retrouve les tyroliennes Woufline, le télésiège de la Breya, les trottinettes ou encore les Gorges du Durnand. Mais ce n’est pas tout ! Les remontées mécaniques sont inclues même en hiver ! Économies garanties !

Le pass s’achète directement dans les offices de tourisme de la région ou chez les remontées mécaniques.

Plus d’infos sur le Pass Saint-Bernard

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec Pays du Saint-Bernard. Je remercie toutes les personnes qui ont participé à ce voyage, pour votre professionnalisme et amour pour votre région. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes.

 

Écrit par
Plus de Valentine
Découvertes au cœur du Rougier d’Aveyron du Sud
Le Rougier d’Aveyron du Sud est un territoire rempli d’histoire et de...
Lire la suite