Alpine Cruise, le train à travers les Grisons

Les Grisons est l’un de mes cantons préférés. Après plusieurs séjours, je peux y retourner encore et encore. Le canton est tellement grand qu’il y a toujours quelque chose à découvrir et une expérience à vivre. Pour ce nouveau séjour, c’est une toute nouvelle expérience que j’ai vécu : la Alpine Cruise.

Alpine Cruise

Le voyage en train, répondant au doux nom de Alpine Cruise est organisé par les chemins de fers rhétiques. Différents circuits sont proposés, à adapter selon votre rythme et vos envies d’excursions. Pour mon séjour, c’est parti pour 4 jours entre train et bus. Je vous emmène à la découverte de mon itinéraire.

Jour 1

De Lausanne à Coire

Mon voyage commence en gare de Lausanne. Un changement à Zürich et un peu plus de 3h plus tard, me voici arrivée à Coire, le chef-lieu des Grisons. A peine arrivée, je remarque que la ville est entourée de montagnes. Normal car elle se situe au plein coeur d’une vallée, celle du Rhin alpin. Coire est fréquemment nommée comme la plus vieille ville de Suisse. En effet, en 1998, suite à des travaux visant à construire un parking, des ouvriers tombes sur des vestiges archéologiques qui remontent à 11’000 voir même 13’000 ans.


Coire a donc beau être une ville très ancienne, elle en reste moderne. Je le constate lors mes deux activités qui m’ont fait me balader dans Coire de long et en large.

Coire version artistique : Street Art Tour

C’est à travers le parcours de Street-Art créé par l’office de Tourisme de Coire que je commence ma découverte de la ville grisonne. J’arpente la ville dans tous les sens. Je passe par les petites ruelles tortueuses de la ville pour ensuite m’éloigner et découvrir les abords du centre. Coire est le lieu d’un Festival de Street-Art qui s’y déroule chaque année. Cet événement fait que la scène artistique urbaine est extrêmement bien développée dans le chef-lieu des Grisons.

De nouvelles oeuvres sont à découvrir régulièrement et font que le parcours proposé change constamment. Les fresques sont toutes très différentes les unes des autres car chaque artiste a un style qui lui est propre. La grande variété de genre représente une belle palette de ce qui existe dans le domaine de la peinture urbaine. Coire est une galerie à ciel ouvert, entre art urbain et bâtiments historiques, on se sent transporter d’un univers à un autre.

 

Découvrez le City E-guide de la ville

 

Coire version sportive : Urban Golf

A la suite du parcours Street-Art, je tourne dans la vieille-ville de Coire pour une activité un peu insolite : le Urban Golf.

Comme son nom le décrit bien, le Urban Golf est une variante urbain du golf traditionnel. Le jeu se joue avec une balle spéciale qui est plus molle et se pratique dans les allées de la ville et dans ses parcs. Les différents trous sont répartis à travers la ville et permettent d’en découvrir les moindre recoins tout en s’amusant.

Les bonnes adresses de Coire

Nuitée : Hôtel ABC

Jour 2

De Coire à St. Moritz en passant par Diavolezza


En gare de Coire, je monte à bord du fameux Bernina Express. C’est au moment où je pose mon pied sur la première marche du train que commence véritablement cette Alpine Cruise dans les Grisons. Je prends place dans l’un des wagons panoramiques du train rouge si emblématique et je me laisse hypnotiser par les paysages qui défilent derrière les fenêtres. Ces dernières allant du sol au plafond, je me sens totalement immergée dans le paysage, comme si j’étais dans une carte postale typiquement suisse.

Diavolezza, le glacier du diable

Deux heures de train plus tard, me voici arrivée à l’arrêt Diavolezza. Je passe du train à la télécabine pour rejoindre le sommet qui culmine à près de 3000 mètres d’altitude. Au sommet, mon souffle se coupe à la vue du panorama qui s’offre à mes yeux. Devant moi, le glacier et ses 50 nuances de blancs dégoulinent en différentes langues glaciaires. Les Piz Palü et Riz Bernina se dévoilent timidement, se cachant derrière les nuages. Ce ciel sombre, torturé, ajoute une atmosphère mystérieuse, presque dramatique à ce panorama. J’ai comme une impression de bout du monde.




J’ai envie d’en voir plus et de m’éloigner des gens qui sont juste venu au point de vue. Pour cela, rien de mieux qu’une randonnée !

Randonnée au Munt Pers

Un sentier de montagne part de l’arrivée de la télécabine pour m’amener directement au sommet du Mont Pers. Dès le début j’ai l’impression de marcher un peu sur la lune. Je suis entourée de roches. Des pierres aux multiples textures et nuances. Le sentier devient vite escarpé, mais il en reste néanmoins praticable, mais il faut quand même faire attention où l’on met les pieds. Les glaciers m’accompagnent à chacun de mes pas. Ils sont toujours là, bien présent en toile de fond, niché au creux des montagnes. 


Après un peu plus d’une heure de marche, mon ascension prend fin et j’arrive au sommet qui me permet d’admirer un panorama à 360° autour de moi. Sommets aiguisés, glaciers, lacs, tout y est en un coup d’oeil et il y a de quoi se sentir minuscule.

St-Moritz

Je redescends de ma montagne pour retourner prendre le train et rejoindre St. Moritz. Les paysages se succèdent à nouveaux à travers les fenêtres du train. Arrivée à St. Moritz, la météo ne me permet malheureusement pas de découvrir les alentours. J’avais dans la tête de faire un balade pour me rendre au lac de Stazer. Mais la pluie me fait renoncer. Du coup, direction le très joli spa et la piscine Ovaverva.

Les bonnes adresses 

Nuitée : Hôtel Reine Victoria 

Jour 3

St. Moritz - Val Trupchun - Davos

Pour cette nouvelle étape, je commence par prendre le bus depuis St. Moritz pour me rendre jusqu’au Parc National Suisse. C’est plus précisément dans la vallée de Val Trupchun que je vais passer ma journée.

Le royaume des animaux


Le Val Trupchun est connu pour être l’endroit en Suisse où l’on trouve le plus de gibier. Cerfs, chamois, bouquetins se partagent les grands espaces de la vallée. C’est accompagnée de Laurence, guide au sein du parc, que je me balade, suivant le creux de la vallée. Elle me raconte l’histoire du parc, des lieux et des animaux qui s’y abritent. Son oeil aiguisé me permet d’observer à plusieurs repriser des groupes de chamois et de cerfs.

Notre chemin rencontre celui des marmottes qui peuplent grandement le Val Trupchun et dont le cri strident rythme notre journée. Des gypaètes barbus volent au-dessus de nos têtes en formant de larges cercles. 


Je suis aux anges. J’ai l’habitude de faire des randonnées, mais je ne croise que rarement des animaux. Ce jour-là, je suis servie ! Je ne m’ennuie pas une seconde ! Au fur et à mesure que la vallée se resserve, les paysages changent. De la forêt on passe au prairie. C’est tout simplement très apaisant.

Les bonnes adresses 

Nuitée : Hôtel Grischa 

Jour 4

Davos

Ce quatrième jour est le dernier de mon Alpine Cruise dans le canton des Grisons. Je suis arrivée la veille à Davos où je vais passer cette dernière journée.

Hohe Promenade

Pour commencer la journée sur le bon pied et avoir un aperçu de Davos, je prends la direction de la Hohe Promenade. Cette petite balade toute en simplicité surplombe la ville et permet de profiter d’une jolie vue sur Davos.

Schatzalp

Direction à présent les pâturages Schatzalp que je rejoins grâce au funiculaire du Schatzalpbahn. Je suis attendue entre montagnes et prairies pour un cours de yoga que Davos Klosters propose a ses hôtes dans son programme d’été. Un moment bien-être et apaisant, avant de me balader dans le jardin botanique Alpinum Schatzalp et ses 3500 plantes des régions montagneuses du monde.

Train nostalgie de Davos à Filisur

Toute bonne chose a une fin comme on le dit. Ma Alpine Cruise également. Je dis au revoir aux Grisons de la meilleure des manières. Pour quitter Davos, je monte à bord d’un train historique des années 20. Dès que je pénètre dans le wagon, je fais un voyage immédiat dans le temps. Je me vois porter une longue robe et un chapeau, voyageant accompagnée d’une grande malle. Je voyage en première classe. Elle est composée de différentes cabines dont les banquettes sont en tissu d’époque. Entre Davos et Filisur, c’est un véritable retour dans le passé que j’expérimente. 

Ce voyage m’a particulièrement plu car je rêve depuis un bon moment d’effectuer un long voyage sur plusieurs jours à bord d’un train d’époque.

Retrouvez une autre version de mon voyage sur le site de Graubünden ainsi que mes autres expériences grisonnes sur mon blog.

 
Ce reportage a été réalisé en collaboration avec Graubünden . Je remercie toutes les personnes qui ont participé à ce voyage, pour votre professionnalisme et amour pour votre région. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes. 
Écrit par
Plus de Valentine
L’EXPÉRIENCE TRAVELISE ET LE VOYAGE SURPRISE
Quand l’équipe de Travelise m’a contactée pour découvrir leur concept, la voyageuse que...
Lire la suite