6 activités pour un hiver à Scuol en Basse-Engadine

Après plusieurs séjours estivaux mémorables, me voici de retour dans les Grisons, et plus précisément en Engadine pour découvrir les pépites de l’hiver. C’est dans l’authentique village de Scuol que j’ai pris mes quartiers. Dans cet article, je vous partage 6 activités pour un séjour entre originalité et nature dans les environs de Scuol.

Sur les traces des Sgrafittes Engadinais

Des têtes de dragons, des nymphes aux seins nus, des poissons extravagants ou encore des visages ailés m’observent lorsque je me balade dans les villages de l’Engadine. Des êtres féériques et mystiques qui ornent les façades des maisons. Ce sont les sgraffites.

Cet artisanat apparaît déjà en Engadine à partir du milieu du XVIe siècle. À première vue, les formes semblent peintes sur les murs. Mais en y regardant de plus près, on remarque que les motifs sont gravés dans le crépi. D’ailleurs, en Italien, on parle de sgraffiare pour « gratter ». 

Derrière chaque motif, se cache une signification, que vous pourrez découvrir grâce à l’activité que je vous présente juste en dessous.

Ces ornements confèrent un charme inimitable à chaque village. On peut les arpenter pendant des heures et de nouveaux détails apparaissent à nos yeux à chaque regard posé sur l’une des façades. Au fur et à mesure de la journée, suivant la météo, la luminosité et les ombres, les sgrafittes se révèlent sous différentes manières.

Scuol et Sent sont deux villages où j’ai particulièrement aimé me balader et découvrir ces gravures traditionnelles.

Peinture sur céramique à Sent


Au cœur du village de Sent, j’ai participé à une activité dont je me souviendrais encore longtemps. Au Butia Schlerin, j’ai pu laisser parler ma créativité parler à travers un cours de peinture sur céramique.

C’est Heidi, qui m’accueille chaleureusement dans son café / atelier. L’endroit est rempli de céramiques, comme un bordel organisé, atelier d’artiste et musée, tout en un. 

Heidi me donne un aperçu des différents plats et éléments qui sont disponibles. Je repère immédiatement une gamelle pour chien sur laquelle je jette mon dévolu. Mon objet choisi, il est temps de prendre place au cœur de l’atelier de peinture.

Place à présent au second choix. Celui de la technique de peinture. Heidi m’explique les différentes possibilités. Entre les nombreuses couleurs, les tampons, la technique du collage… J’ai l’embarras du choix.

Je choisis dans un premier temps de peindre l’intérieur de la gamelle puis utilise les tampons sgraffites pour orner l’extérieur. L’estampillage ne s’avère pas si simple. Pas assez de peinture ou au contraire une trop grande quantité et le tampon ne rend pas du tout l’effet escompté. Après quelques essais sur une plaque en céramique, et les instructions détaillées prodiguées par Heidi, je me lance sur la gamelle de Django. Mes mains sont un peu fébriles au moment d’appliquer le premier tampon, mais je suis fière du résultat. J’espère que Django sera content de sa nouvelle gamelle.

Ma petite œuvre terminée, Heidi recouvre l’objet d’une glaçure avant de la faire cuire dans le four. C’est après cette étape que les couleurs définitives apparaissent. Ne restant pas aux Grisons assez longtemps pour récupérer mon travail, la gamelle de Django m’a été envoyé par la poste quelques jours plus tard.

Pour plus d’informations https://schlerin.ch/keramikmalen/

Balade en traineau au Ranch San Jon

Quoi de plus magique et hivernal qu’une balade en traineau ? Et oui, un traineau, comme le Père-Noël, mais tiré par des cheveux. C’est au Ranch San Jon que cela se passe. Emmitouflée sous de grosses couvertures et avec une bouillote sur les genoux, je profite de la paisible balade et des paysages enneigés qui m’entoure. 

Le traineau, tiré par deux chevaux passe à travers des prairies couvertes d’un doux manteau blanc, puis entre les arbres d’une forêt silencieuse. Avant d’arrivé sur une vaste pleine où se dresse un cheval géant ! Ici m’attend une petite pause vin chaud et punch. L’immense cheval en métal, nommé Agata, cache dans ses une petite salle avec une table et des chaises. Un lieu qu’il est possible de réserver pour organiser des petits événements.

Le soleil ayant disparu derrière les sommets environnants, il est temps de reprendre la route. À mon retour au ranch, je déguste une délicieuse fondue pour me réchauffer et terminer la journée en beauté !

Plus d’informations sur le ranch et ses activités

Luge panoramique de Prui à Ftan

Les Grisons comptent un grand nombre de pistes de luge. Celle de Prui-Ftan est accessible depuis le village de Scuol. Pour cela, il suffit d’emprunter le téléphérique en direction de Motta Naluns. De là, il faut emprunter le sentier pour une jolie marche panoramique de 2km jusqu’à Prui. Durant 30 minute, j’en profite pour admirer la vue sur la Basse-Engadine et les sommets enneigés.

C’est à Prui que les luges se récupèrent, directement à l’arrivée d’un télésiège, près du Restaurant Prümaran Prui. Attention, le paiement se fait en cash. Il faut compter 5.- pour une descente. Il est également possible de prendre plusieurs descentes pour encore plus de fun.

Ma luge récupérée, je suis fin prête pour m’élancer sur la piste. Le parcours de 3,5 kilomètres très varié, commence par une partie assez droite, avant de s’enfoncer dans la forêt où de nombreux virage s’enchainent. Un virage serré sur la droite, puis une magnifique vue sur Ftan apparaît. Le village en ligne de mire tout au long du dernier tronçon de la piste de luge. J’en prends plein les yeux !

Plus d’informations sur la descente en luge

Plus d’informations sur la balade 

Vivre la tradition de Chalandamarz à Ardez

Le soleil perce à peine derrière les sommets encore enneigés. Le claquement d’un fouet retenti dans le silence du matin. Le tintement des cloches resonnent dans la vallée. Une dizaine d’enfants en chemise bleu et aux bonnets rouges pointus se rassemblent. 

Nous sommes le 1er mars, jour de l’une des traditions vivantes de Suisse : Chalandamarz. Datant de l’époque romaine, cette coutume a comme symbolique de chasser l’hiver et ses mauvais esprits afin que le printemps puisse débuter sous les meilleurs auspices. 

Les enfants arpentent leur village, en costumes traditionnels, munis de cloches de différentes tailles. Le groupe passe d’une place à l’autre, chantant des airs traditionnels pour annoncer le printemps.

Chalandamarz doit son nom au jour où il est célébré, « chalanda » en romanche, qui signifie le premier jour du mois. Dans le calendrier julien, le mois de mars était le premier mois de l’année. 

Chaque vallée a sa propre manière de célébrer Chalandamarz, mais certains éléments restent constants d’un village à l’autre, notamment la tenue bleue et rouge.

Si vous avez déjà entendu parler de Ursli, c’est de cette tradition que parle ce célèbre livre pour enfant.

Chalandamarz est une expérience traditionnelle de la culture suisse à découvrir pour comprendre la richesse des Grisons.

Eisweg

Au milieu de la forêt, un parcours de glace circulaire de 3km permet de patiner au cœur de la nature. Je n’ai pas eu l’occasion de tester cette activité car elle avait malheureusement déjà fermé à cause de la douceur de l’hiver que nous avons eu. J’en ai cependant entendu que des bonnes choses. L’expérience de patiner entre les arbres, avec la douce lumière de l’hiver, entouré de neige doit être tout simplement magique.

Plus d’informations sur le chemin de glace par ici.

Où dormir à Scuol

Lors de ce séjour, j’ai découvert l’Hôtel Arnica-Scuol. Récemment rénové, sa magnifique structure en bois se fond à merveille dans le paysage. Ici les matériaux bruts ont la cote. Bois, métal, béton, tout se mélange harmonieusement, apportant une ambiance chaleureuse. L’esprit minimaliste et moderne est présent dans tous les recoins de l’hôtel. De grandes baies vitrées laissent entrer le paysage alpin.

La demi-pension est incluse dans le tarif de la nuitée. Le restaurant fonctionne à la carte et propose autant pour le petit-déjeuner que pour le souper des plats délicieux. La carte est adaptée au fil des saisons et propose des plats conçus avec des produits de la région. Pour moi, le petit-déjeuner d’un hôtel est ce qui définit vraiment la qualité de ce dernier. À l’Hôtel Arnica-Scuol je me suis régalée !

Pour réserver votre nuitée c’est par ici.

Les Grisons, encore et toujours !

Ce nouveau séjours grisons confirme une fois de plus mon amour pour ce canton. Les paysages, l’authenticité, les plats gourmands, tout ici me donne envie d’y revenir, encore et toujours.

Les Grisons

Envie de plus de découvertes aux Grisons ?

Ce voyage a été organisé en collaboration avec l’office de tourisme de Basse-Engadine. Je reste néanmoins libre d’exprimer mon opinion personnel.

Écrit par
Plus de Valentine
Roadtrip direction le Tessin 1/2
Cet été nous avons décidé de partir à la découverte de notre...
Lire la suite