Sainte-Maxime, Cavalaire-sur-Mer, Cassis en 4 jours

Quand on a envie de prendre un bol de soleil entre saison, la région de la Méditerranée est toujours une bonne idée. C’est au début du mois d’octobre que je suis partie pour un petit road trip de 4 jours dans le Sud de la France. Sainte-Maxime, Cavalaire-sur-Mer, ou encore Cassis. Venez ! Je vous emmène à la découverte.

Arrivée à l’aéroport de Nice, je récupère ma voiture de location. Je prends la direction de Sainte-Maxime, la première découverte de ce séjour. La fenêtre ouverte, je profite déjà du soleil et du doux air de la mer.

Sainte-Maxime

Sainte-Maxime, la douceur de vivre
 

C’est en fin d’après-midi que j’arrive à Sainte-Maxime. La lumière dorée du soleil couchant fait ressortir les couleurs chaudes des bâtiments du centre-ville. Le sud a cette lumière si particulière qui montre chaque élément sous son meilleur jour. Un peu comme un petit filtre Instagram.

Je me balade dans les ruelles avant de me rendre au port où m’attend Christian, pêcheur maximois. Christian, en plein ramendage de son filet, me parle de son métier. Un métier passion demandant beaucoup d’abnégation. Un métier éprouvant pas souvent reconnu à sa juste valeur.


Après en avoir appris plus sur le métier de pêcheur en mer, je reprends le chemin du centre-ville afin de profiter des dernières belles lumières pour immortaliser le charme indéniable des petites ruelles.

Ma deuxième journée commence au plus près du bord de mer, à la Pointe des Sardinaux, avec le cours de yoga d’Elodie Huertas. Rien de mieux pour débuter la journée du bon pied en toute sérénité.


Pleine de gratitude, je retourne à Sainte-Maxime où je me rends au Marché Couvert. Ce lieu apprécié des locaux, regorge de produits frais et délicieux. On y trouve vraiment de tout pour faire de bons petits plats. Je vous conseille d’aller goûter aux tapenades d’Annabel Saveurs et Délices du Golfe.

Je pense encore quelques instants dans les rue de Sainte-Maxime à regarder chaque petits détails, à écouter les gens discuter en terrasse et il est déjà l’heure de reprendre la route pour me rendre à Cavalaire-Sur-Mer.

Mes bonnes adresses à Sainte-Maxime

Hôtel Royal Bon Repos – 11 rue Jean Aicard – 83120 Sainte-Maxime
Restaurant La Réserve – 8 Place Victor Hugo, 83120 Sainte-Maxime
Restaurant L’Amiral – Le Port, 83120 Sainte-Maxime
Bridget & Gigi – 23 Rue Courbet, 83120 Sainte-Maxime

Cavalaire-sur-Mer


La Maison Foncin
 

Ma petite voiture de location me mène jusqu’à Cavalaire-Sur-Mer. J’ai rendez-vous avec l’office de tourisme de la ville pour me faire découvrir la Maison Foncin.

Le Domaine Foncin est situé à l’entrée de la ville. Le “Casteu Dou Souleu” (Le château du soleil), construit en 1894, était la propriété du géographe, écrivain et co-fondateur de l’Alliance Française, Pierre Foncin. Cette grande maison bourgeoise servait de résidence de vacances à la famille Foncin.
 

La bastide blanche, située en haut de la colline domine seule la mer et la Corniche des Maures. Elle ressemble à un observatoire sur la mer. Sa silhouette diaphane se détachant à l’horizon a très rapidement servit d’amer aux marins, mais également aux aviateurs. On retrouve ainsi ce point de repère sur les cartes de navigation.

Aujourd’hui, la Villa Foncin est la propriété du Conservatoire du Littoral, qui prévoit une ouverture du domaine au public avec un but pédagogique afin de mettre en lumières le milieu naturel de la Corniche des Maures.

Le Sentier du Fenouillet
 

Après la découverte du Domaine Foncin, j’emprunte le Sentier du Fenouillet pour retourner en direction du centre de Cavalaire-sur-Mer.


Au programme, un parcours d’environ 3km aux paysages riches et très différents. Marchant sur le chemin étroit et caillouteux, le maquis odorant, les rochers et les falaises accompagnent mes pas. De nombreuses vues sur le littoral et la mer s’offrent à mes yeux. Une mer aux nuances de bleus changeantes qui m’hypnotisent et m’apaise. J’apprécie grandement ma balade dans cet écrin de verdure qui est rythmé par le chant des oiseaux.

Calanque de la Cron

Au détour d’une route de la ville, je découvre la Calanque de la Cron. Une très belle crique aux eaux turquoise. Il est possible de s’y rendre pour profiter d’une petite plage et de se rafraîchir pour une baignade.

La Villa la Clarté
 

C’est dans la chambre d’hôtes La Villa La Clarté que j’ai passé ma nuit à Cavalaire-sur-Mer. La villa a été construite en 1928 par Adolphe Dervaux, célèbre architecte Art Nouveau. La villa a été restaurée en 2015 pour y créer la maison d’hôtes.


À mon arrivée, c’est une palmeraie qui me guide vers la Villa. Un vrai air de vacances m’entoure. La Villa est à tomber. C’est tout ce que j’adore en termes d’architecture et de décoration. Quand je découvre ma chambre, je suis encore plus sous le charme. La grande salle de bain en bois et les arrondis me donnent l’impression de me trouver dans un bateau. Sans parler de l’immense lit, du hammam, de la baignoire balneo et de la terrasse, semblable au pont d’un voilier qui donne sur la piscine de la villa.

Plus d’informations sur La Villa La Clarté

Mes bonnes adresses à Cavalaire-Sur-Mer

Chambre d’hôtes la Villa Clarté – Chemin des Vivards. Tel : 04 22 79 24 08
Rôtisseur de la Côte – Rue du Port, 83240 Cavalaire-sur-Mer
Restaurant de plage les Tamaris – Promenade de la Mer, 83240 Cavalaire-Sur-Mer 

Cassis

La route des Crêtes

 

Il est temps de dire au revoir à Cavalaire-sur-Mer pour dire bonjour à Cassis. C’est par la route des Crêtes que je rejoins ma prochaine destination. La route serpentant dans les falaises surplombent la mer, offrent ainsi des instants de magie pure. Les différentes vues sont tout simplement magnifiques. Je profite de l’un des nombreux parkings aménagés pour marcher au-dessus des falaises et en prendre plein les yeux.

La Dona Tigana

Lors de mes voyages, j’aime découvrir les vins de la région. Ce voyage n’échappe pas à la règle. Situé sur la commune de Cassis, c’est le domaine de La Dona Tigana qui m’accueille.

Tigana ? Oui vous avez bien lu. Ce nom vous dit peut-être quelque chose tout comme moi quand j’ai découvert le programme de mon séjour. En effet, le domaine appartient à Jean Tigana, ancien footballeur international français. Outre le ballon rond, Jean Tigana a une autre passion : le vin. Il crée la Dona Tigana en 1998 et produit des vins blanc et rosé AOC Cassis.

C’est la fille de Jean Tigana qui me fait découvrir le domaine et déguster les vins fruités de la plus vieille appellation d’origine contrôlée. Une atmosphère familiale règne sur le domaine. Les petits enfants de Jean arrive, courent vers leur grand-père. Tout le monde rit, refait le monde. Je clôture ma découverte avec cette jolie rencontre de la famille Tigana.

Cassis


“QU’A VIST PARIS E NOUN CASSIS A REN VIST.”
Qui a vu Paris et non Cassis, n’a rien vu.” Frédéric Mistral (1830-1914)

 

Ma première rencontre avec Cassis se fait au matin, au port de pêche. La douce lumière du début de la journée irradie les bateaux et fait scintiller l’eau. Je m’assoie sur un rebord du port, les jambes se balançant dans le vide haut dessus de la mer. Je profite du moment, je regarde les gens s’activer autour de moi. On prépare les terrasses, les livreurs amènent la marchandise. J’aime observer la vie se faire.




Le charme de Cassis se révèle à moi à travers ses places, ses étroites ruelles que je prends un grand plaisir à parcourir et ses petits commerces que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Les détails m’interpellent et me fascinent : le linge qui sèche aux fenêtres ou encore les petites sardines que l’on retrouve sur de nombreuses façades. Il fait bon vivre à Cassis.


Les Calanques de Cassis

Qu’ont en commun les mots de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau ? Ces trois lieux font parties des calanques situées entre Cassis et Marseille. Les calanques sont des falaises calcaires dont la blancheur plonge directement dans le bleu de la méditerranée. Le site de 4000 hectares est classé.

Il existe différentes façons de découvrir ces lieux magiques et envoûtants : par la mer ou par la terre.



L’escapade en bateau dure 45min est permet un bel aperçu au cœur des calanques et de ce patrimoine naturel unique au plus proche de l’eau. L’option pédestre donne un autre point de vue sur les Calanques, leur roche pâle et le bleu de la mer. Que cela soit assise sur le bateau, le soleil réchauffant ma peau et le vent emmêlant mes cheveux, ou bien en arpentant les sentiers poussiéreux, j’ai adoré avoir ces deux visions différentes et complémentaires.

Port-Miou

La Calanque de Port-Miou est la première que l’on découvre depuis Cassis. C’est une ancienne carrière de calcaire.

Port-Pin

Port-Pin est la plus petite des calanques de Cassis. Elle tire son nom des pins d’Alep qui jouent les équilibristes sur la roche et entoure sa jolie plage.

En-Vau


La Calanque d’En-Vau, est la plus reculée de toutes. Encaissée entre les rochers, la plage de galets qu’elle abrite ne bénéficie pas de beaucoup d’ensoleillement mais son charme est indéniable.

 

Mes bonnes adresses à Cassis

Hôtel de la Plage Mahogany – 19 Avenue de l’Amiral Ganteaume, 13260 Cassis
L’Eau de Cassis – Boutique et musée, 8 rue Saint Clair, 13260 Cassis
Same Same Beach – 15 Avenue de l’Amiral Ganteaume, 13260 Cassis
 

Sainte-Maxime, Cavalaire-sur-Mer, Cassis - 4 jours en Méditerranée

Je suis revenue enchantée par ce séjour express entre Sainte-Maxime, Cavalaire-Sur-Mer et Cassis. La Méditerranée regorge d’endroits charmants qui méritent le détour. L’air du sud, la mer, la sympathie des habitants ont fait de ce voyage un moment très ressourçant. Je n’ai qu’une envie, y retourner pour continuer d’explorer cette région. D’ailleurs, si vous voulez en découvrir plus, n’hésitez pas à lire mon article sur Cap d’Agde.

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec ATOUT FRANCE et les offices de tourisme de Sainte-Maxime, Cavalaire-Sur-Mer et Cassis, que je remercie chaleureusement pour leur organisation, disponibilité et leur gentillesse. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes.

Écrit par
Plus de Valentine
Balade à la rue Crémieux, le Paris coloré
Paris, la ville des amoureux, regorge de petites rues auxquelles on ne...
Lire la suite