4 jours de road trip au Tessin d’Ascona à Centovalli

Le Tessin, on y vient et on y retourne toujours ! Quelques jours passés en Suisse Italienne et on se sent complètement dépaysé ! Ici, la rigueur de la Suisse rencontre la Dolce Vita de l’Italie. Un doux mélange pour un séjour des plus réussi. Après vous avoir emmené avec moi à Bellinzone puis à Lugano, c’est parti pour 4 jours de road trip au Tessin.

Jour 1 - Arrivée au Tessin

15:00 : Arrivée à Gnosca Façade de la Guesthouse Do-Minus

A deux pas de Bellinzone, je séjourne dans la Guesthouse Do-Minus pour ma première nuit au Tessin. Dans cette guesthouse récemment rénovée, le design minimaliste et contemporain rencontre la tradition des maisons tessinoises.

Chambre de la Guesthouse Do-Minus Jardin de la Guesthouse Do-Minus

Ici, les matériaux comme la pierre, le bois et le métal s’harmonisent à merveille et créent une ambiance cosy et intimiste. Le petit jardin et le mini spa permettent de se détendre après une journée de découvertes dans la région.

Do-Minus Guesthouse & Conceptstore, Spontoi 19 | 6525 Gnosca

19:00 : La Tureta

Il est l’heure de prendre l’apéritif et de déguster de délicieux plats dans un cadre magnifique.

La Tureta, Piazza Grande 43 | 6512 Giubiasco

Jour 2 au Tessin

10:00 : Monte Carasso - Pont Tibétain Panneau de randonnée vers le Pont Tibétain

Après avoir garé ma voiture au parking gratuit prévu à cet effet, je prends le téléphérique du Monte Carasso jusqu’à Curzùtt.

Tips: Pensez à bien réserver vos billets en avance pour une heure précise. A savoir qu’il est également possible de monter à pied.

Le Pont Tibétain de Carasc

Arrivée au pittoresque village de Curzùtt, je commence à suivre les panneaux qui indiquent le Pont Tibétain. Une jolie petite balade dans la forêt qui ne présente aucune difficulté particulière. En un peu moins d’une heure, j’atteins le fameux pont ! Il n’y a pas à dire, le Pont Tibétain de Carasc impressionne ! Ses 270 mètres de long y sont certainement pour beaucoup. J’avoue qu’il ne faut pas trop avoir la peur du vide car le pont s’élève à 130 mètres au-dessus du sol. Lorsque l’on regarde en bas, on peut vite être pris de vertige, surtout quand le pont tangue un peu. Je me suis sentie l’âme du aventurière debout au milieu du pont en mélèze, à regarder la vallée qui semble inaccessible. 

Différentes vues du ponts tibétain de Carasc

11:00 : Eglise romane Saint-Bernard
 Eglise romane Saint-Bernard

Après avoir admiré le pont sous tous les angles, je retourne sur mes pas pour rejoindre à nouveau Curzùtt. En chemin, au milieu d’une clairière une bâtisse attire mon oeil. Je m’arrête et pénètre dans l’église romane Saint-Bernard. Cette dernière semble totalement esseulée à cette emplacement, mais à l’époque, les gens vivaient sur les hauteurs et non en plaine.

Les fresques de l'église romane Saint-Bernard

Cette petite église dont les origines remontent à la fin du XIe siècle ne paye pas de mine de l’extérieur. Sa richesse se situe à l’intérieur et dans les nombreuses fresques qui recouvrent les murs. Ici, les genres se mélangent. Des peintures lombardes du Moyen-Âge jusqu’à l’époque baroque, les styles différents se marient à merveille et créent une fresque unique en son genre. Le tableau de la Dernière Cène est particulièrement intriguant car sur la table sont représenté des produits locaux comme les cerises et les crabes de fleuve.

Lors de ma visite Maria Augusta était présente sur place pour faire découvrir aux visiteurs les lieux et leur raconter tous les secrets de l’église. Un travail de conservation a été fait sur les différentes peintures. Ces dernières ont été nettoyées et leurs couleurs naturelles se révèlent d’elles-mêmes années après années avec l’humidité qui s’en va.

12:00 : Curzùtt

Les rues du pittoresque village de Curzutt

Je flâne quelque peu dans le hameau de Curzùtt entre les constructions traditionnelles en pierre, les petites terrasses ombragées et les potagers, avant de prendre place au Ristorante Ostello Curzut pour un plat typique de la région.

Ristorante Ostello Curzutt, Fracc 1 | 6513 Monte Carasso

16:00 : Ascona

Le port et la promenade d'Ascona

Cette journée se termine par une nouvelle destination : Ascona. Située directement au bord du lac, Ascona jouit d’une atmosphère typiquement méditerranéenne. Les palmiers bien présents font beaucoup. En me baladant sur la promenade de la ville, entre le lac et les façades colorées, je me sens immédiatement transportée. Cet ancien village de pêcheurs devenu un lieu de vacances prisé, n’a en aucun cas perdu de son charme.

Des façades pastel des bâtiments d'Ascona

22:00 : Seven Boutique Hotel

Chambre sous les toits du Seven Boutique Hotel Lit de la chambre au Seven Boutique Hotel

Tips: Seven Boutique Hotel***, Piazza Giuseppe Motta 21 | 6612 Ascona

19:00 : Seven Easy

C’est mon adresse coup de coeur ! J’y retourne à chaque séjour à Ascona. C’est un peu ma madeleine de Proust. Je ne peux pas me passer de leur pizza Battipaglia qui est une dinguerie !

Tips: Seven Easy, Piazza Giuseppe Motta 61, 6612 Ascona

Jour 3 au Tessin

08:30 : Swing The World à Ascona

Balançoire Swing The World sur la promenade d'Ascona

Depuis 2020, des balançoires avec vue ont envahit le Tessin. Derrière ces balançoires géantes faites à la main, on retrouve Elisa Cappelletti et Fabio Balassi. Ce jeune couple tessinois a lancé le projet “Swing the World” pendant le semi-confinement du printemps 2020. Leur idée et de faire découvrir des endroits inconnus du Tessin, tout en se balançant devant des vues à couper le souffle. Une dizaine de balançoires existent actuellement. Toutes dans des endroits très variés: au bord du lac, au sommet d’une montagne, ou près d’une cascade, elles ont toutes en commun d’être installées face à de magnifiques panoramas.

Plus d’informations – www.swingtheworld.ch

10:15 : A la découverte des Centovalli

Gare d'Intragna et téléphérique

Il est déjà temps de dire au revoir à Ascona. Je prends la route jusqu’à Intragna, où je laisse ma voiture pour le train. Le petit train sillonne les pentes de cette vallée reculée du Tessin qui est un important lieu de transit vers l’Italie. Quelques ponts et tunnels plus loin, me voici en gare de Verdasio. J’emprunte alors un autre moyen de locomotion : le téléphérique. Direction Rasa, un tout petit hameau qui est accessible uniquement par ce moyen là ou à pied. Situé sur une terrasse naturelle, entouré de pâturage et de forêt, Rasa semble capter les rayons du soleil.

Tips: Attention aux horaires du téléphérique. Ce dernier ne fonctionne pas entre midi et deux.

Ferrovie Autolinee Regionali Ticinesi SA, Via Domenico Galli 9 | 6604 Locarno

11:15 : Swing The World à Rasa

Panneau swing the worldBalançoire Swing The World à Rasa

Cachée à l’orée d’une forêt, la balançoire en bois  de Swing the World domine Rasa. Je m’y balance à l’ombre des arbres tout en admirant en contrebas ce petit assortiment de maisons en pierre qui forment un microscope village qui respire l’authenticité.

Vue sur le village de Rasa

12:00 : Campo Rasa

Repas au Campo Rasa

C’est à l’ombre de la terrasse de Campo Rasa que je déguste un plat locale pour ma pause de midi. Il faut reprendre des forces avant la randonnée de l’après-midi !

Campo Rasa, Nucleo di Rasa 17 | 6655 Rasa

13:00 : Randonnée Rasa - Pont romain - Intragna

Pont Romain d'Intragna et la rivière

Cette randonnée tout en descente m’amène au plus proche de l’authentique nature des Centovalli, en plein coeur du projet de parc national de Locarno. J’arpente les sentiers historiques et croises quelques hameaux sur mon chemin. Tantôt en plein coeur des pâturages, tantôt dans la forêt.

Randonnée de Rasa à Intragna
Pont Romain en pierres

Après m’être égarée…je n’ai pas vu un panneau… me voici enfin sur la bonne route. Le Pont Romain se dresse majestueusement devant mes yeux. Construit en 1578, il est le plus ancien de la région. Cette construction en pierre, sous laquelle coule la rivière Melezza m’impressionne. Ce que les hommes pouvaient déjà construire il y a des siècles, sans les moyens que nous avons aujourd’hui est vraiment prodigieux !

Vue sur le village d'Intragna

Ma randonnée se termine à Intragna, où j’ai laissé ma voiture. J’arrive dans le village par la route du haut. Ce qui me permet d’avoir une jolie vue sur les habitations et surtout sur le plus haut clocher tessinois (65m de hauteur).

17 : 00 : Bissone

Bissone au coucher du soleil

Je quitte les mystères des Centovalli pour retrouver la douceur de la Méditérannée à Bissone. L’activité principale à Bissone était la pêche, elle y était tellement importante, qu’avec Morcote et Melide, ils avaient le monopole commercial sur le poisson qui était vendu au marché de Lugano. Au bord du lac, on retrouve les maisons les plus nobles de la ville. On peut remarquer cela grâce à leurs façades plus travaillées que les autres. La journée se termine par un souper paisible au bord du lac.
 Ruelle de Bissone Des rues aux couleurs ocres à Bissone
Repas à l'hôtel La Palma au bord du lac

Hotel La Palma, Piazza Francesco Borromini | 6816 Bissone

Jour 4 - Dernier jour au Tessin

10:30 : Azienda Agricola Bianchi Azienda Agricola Bianchi

Cette entreprise familiale cultive la vigne de manière biologique depuis de nombreuses années. Elle utilise différentes plantes aux pieds des vignes afin de protéger ses dernières des envahisseurs. Des oies, elles se baladent librement dans le vignoble pour manger les mauvaises herbes.

Les vignes d'Azienda Agricola Bianchi

L’entreprise produit également un délicieux miel et des olives parfaites pour accompagner le vin à l’apéritif. Ici, une savant processus de gravité est utilisé pour la fabrication du vin. J’ai pu déguster différents vins de la maison, tous aussi bons les uns que les autres. Mention spéciale pour la boisson à base de fleurs de Sureau : Sambi qui est idéale pour les apéros estivaux.

Les vins d'Azienda Agricola Bianchi

Azienda Agricola Bianchi, Stráda da Röv 24 | 6822 Arogno

12:00 Cascade del Botto

La cascade del Botte

Une marche d’à peine 15 minutes depuis le parking permet d’aller admirer la Cascade del Botto qui est située à Rovio. Je n’allais pas m’en privé ! Sur le chemin retour, une jolie biche me regarde, comme si elle me souhaitait un bon retour chez moi.

Ce voyage au Tessin prend fin. Il est temps de reprendre la route et des rentrer à la maison. J’espère que cet article vous donnera envie de venir découvrir cette belle région.

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec Ticino Turismo. Je remercie toutes les personnes qui ont participé à ce voyage au Tessin, pour votre professionnalisme et amour pour votre région. Les opinions exprimées dans cet article sont les miennes.

Écrit par
Plus de Valentine
Desenio, ma sélection qui sent bon la plage et l’océan
Qui dit nouvelle année, dit nouveau départ ! Et pour cela, quoi...
Lire la suite